Là où senpai met toutes ses affaires.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amelia E. Greengrass

Aller en bas 
AuteurMessage
GAUTIER
Admin
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Amelia E. Greengrass   Jeu 13 Sep - 1:20

amelia elena greengrass
SURNOM Ame, Amy, Mélia.
ORIENTATION SEXUELLE Indéterminée.
ORIGINE Anglaise.

SANG Greengrass.
PARTICULARITÉ Maudite.
ANNÉES D'ÉTUDE 7ème année.

MATIÈRES RETIRÉES Soins aux Créatures Magiques, Divination.
OPTIONS Occultisme, transmutation.
AVENIR Aucune idée.

AVIS SUR LES MOLDUS & CRACMOLS À POUDLARD Elle est favorable, pour une raison simple, elle est très curieuse de la vie moldue et elle est contente de les avoir à proximité.
MAISON XXX
AVATAR Monika (DDLC).
BAGUETTE ϟ 21cm, bois d'if, cœur de phénix.
ÉPOUVANTARD ϟ Elle-même, sans visage, une image de l'oubli et de l'impuissance.

PATRONUS ϟ Elle est incapable d'en créer un.
REFLET DU MIROIR DE RISÉD ϟ Le miroir la montre elle, souriante. Son rêve est lié aux questions psychologiques auxquelles elle veut répondre, concept que le miroir n'illustre pas.

ODEUR DE L'AMORTENTIA ϟ L'odeur des vieux livres et du piano poussiéreux.
MATIÈRE FAVORITE ϟ Sortilèges.
BONBON FAVORI ϟ Baguettes à la réglisse.

CRÉATURE INSPIRANTE ϟ Gavaudan. Comme ce fameux canidé noir à l'origine du Sinistros, elle n'apporte en général que de mauvais présages.

ANIMAL DE COMPAGNIE ϟ Un augurey qu'on lui a acheté lors de sa rentrée à l'école, comme une récompense. C'est une femelle de 5 ans qui s'appelle "Dahlia" et qui est toujours timide depuis le temps mais elle apprécie Amelia.

٩(๑❛ᴗ❛๑)۶
caractère


Un sourire, le temps qui s'arrête au contact de son regard, tu t'arrêtes, détailles un instant les traits du visage que tu n'as pas encore pris la peine d'observer tant les choses sont allées vite. Elle est sortie de nulle part comme une fatalité, une part inévitable de ton destin - et ça ne fait que quelques minutes mais tu la sens déjà marquer ta mémoire de toute l'ampleur de sa présence. Elle n'a aucune gêne, enroule ses bras autour de ton corps crispé et t'adresse ce sourire mystérieux qui n'est pas plus explicite que ses étranges agissements. Gestes affectueux, le visage doux qui s'illumine dans ce bonheur qu'elle te dit éprouver au simple contact de ce corps dont elle connait déjà les courbes par coeur. Ni une ni deux, elle n'attend pas pour planter ses ongles dans le dos de ta main, agissement sans raison particulière, le sourire presque trop joyeux qui tord son visage à la vue du liquide écarlate - ainsi se dresse l'incompréhension de ses désirs changeants.

Il est impossible de décrire Amelia en tant que personnage sans parler des pensées qui lui passent en permanence par la tête ou de présenter une vision à la fois unique et effrayante du monde, de tenter, tant bien que mal, de voir au travers de ses yeux. Pour ça, il vous faut oublier tous vos principes, tout ce qui constitue la normalité chez une personne jusqu'à la façon de réfléchir au quotidien.
Amelia n'est pas comme vous et moi.
Amelia n'est pas comme l'un des autres élèves, si fou soit-il, que vous pourrez croiser dans le couloir de l'école.
Il y a des gens aimables, d'autres au contraire, d'une méchanceté exécrable, mais parmi eux, aucun n'est semblable à la jeune demoiselle. Vous avez certainement déjà croisé des gens qui vous ont fait des sales coups, du petit croche-pied aux pires crasses possibles, et pour faire face à ces situations, il convient de comprendre ce qui a engendré un tel comportement chez ces personnes.
Si vous croisez Amelia un jour, ne vous encombrez pas de ces idées : elle est entièrement naturelle et livrée à elle-même.
Si elle agit comme elle le fait, c'est par envie, détachée des idées de bien et de mal ; de son point de vue, elle n'est pas plus méchante qu'elle n'est bienveillante et elle se permet de penser qu'elle est un électron libre au milieu d'un univers aux allures d'un immense terrain de jeu duquel elle se délecte.

Le mot "lunatique" lui est certainement dédié à en juger par sa façon d'être au quotidien, et si vous avez l'image d'une fille ignoble, vous vous méprenez totalement. Amelia n'est pas calme, loin de là, elle est extravertie et ses sauts d'humeur s'accompagnent d'un bout d'hyperactivité. Elle est plutôt agréable et affective et ce n'est pas de l'hypocrisie mais de véritables désirs, ils sont simplement beaucoup trop changeants.
Ce n'est pas en y pensant que le mystère s'éclaircira, ce n'est pas en passant du temps avec elle que ses habitudes plus familières, presque prévisibles, mais vous ne la comprendrez jamais vraiment car elle veille à la distance, sans attache, électron libre dansant au milieu d'un monde qui s'en tient à de trop simples principes. Pour rien, rien n'a de limite, tout est sujet à au doute, à une gourmandise qu'elle ne peut plus contenir et nul ne saurait la détourner du simple objectif de combler ses envies infinies.
Qui es-tu, Amelia ?
C'est la question que l'on se pose lorsque l'on croise son regard d'émeraude, l'éternelle question à laquelle chacun aimerait répondre, comme la fierté de connaître l'unique réponse à laquelle personne ne connaît la réponse.

Qui es-tu, Amelia ? C'est une question qui met l'humanité sur un pied d'égalité, tous submergés d'ignorance, et nul, pas même elle, ne connaît la réponse à cette question. Ce qui la différencie, c'est qu'elle a conscience de ses limites et les dépasse sans un doute ; elle n'est pas supérieure, juste différente, hors du temps - dans sa propre dimension que régissent ses indomptables humeurs.
Amelia rejette sa crinière brune, sa peau blanche appuyant la sincérité du regard qu'elle adresse aux gens sans retour, ne se souciant pas plus des conventions sociales que de ce que pensent ses victimes car seulement compte ses envies du présent. En un instant, elle peut tout oublier, balayer ce qui fait d'elle une humaine.
Malgré les heures ensemble, les sourires, les partages, malgré la proximité qu'elle semblait t'offrir, ton nom lui échappe. C'est juste ça, c'est ainsi qu'elle est, alors efface cette rancoeur idiote - c'est ta faute d'avoir voulu croire que tu valais mieux que les autres en son cœur bien trop fermé et étanche à tout amour sincère.

Prisonnière.
Elle se prétend libre, et c'est ainsi qu'elle agit, persuadée de posséder cette ouverture d'esprit sans limite. Elle piétine le normes, se détourne d'un respect dont elle estime ne pas dépendre, et si sa liberté s'arrête là où commence celle des autres alors c'est ce qu'elle se chargera de détruire. La douce Amelia aux airs d'ange, désireuse de se voir damnée - l'esprit incapable de supporter l'ennui, s'efforçant de rester en active dans ses désirs mauvais, et cette envie de sensations est probablement son plus gros défaut. Continue de prétendre Amelia, continue de mentir, c'est ainsi qu'on avance ; la douleur n'a jamais été aussi éphémère qu'au sein de ton cerveau au temps détraqué, libre de tout, du bien comme du mal, de la douleur comme du bonheur.

Compte sur ses doigts •• Accro aux chocolats chauds •• 10/10 aux deux yeux •• Porte des lunettes pour lire parce que c'est joli •• Adore lire des vieux livres •• Insomniaque depuis des années •• Son rythme de vie est totalement décalé •• Accro aux desserts sucrés •• Les animaux l'évitent à cause de son caractère •• S'amuse à piquer les baguettes des gens pour les essayer •• Se moque totalement des conflits entre maisons •• Agit par elle-même et pour elle-même •• Elle n'est pas intéressée par sa lignée mais elle profite quand même des privilèges de son nom •• Elle a l'envie d'obtenir le pouvoir mais elle ne le conservera pas, même si elle l'obtient •• Agit par amusement, défi, curiosité •• Très lunatique •• Violente parfois, selon ses humeurs •• Douce en d'autres cas •• Elle aime la musique et c'est l'un des rares sujets qui la maintienne calme •• Pianiste très douée •• Gauchère •• Kleptomane •• Aime tout ce qui est brillant •• Ment pour le plaisir, sans raison précise •• N'aime pas lacer ses chaussures •• Sa couleur préférée est le rouge •• Lit l'horoscope pour bien rigoler •• Absolument pas superstitieuse •• N'aime pas les gens ennuyeux •• Sa chambre est très peu décorée •• Elle adore les poupées et les peluches •• Elle a plein de porte-clefs avec des animaux mignons sur son sac •• Excelle en classe •• Aime ramasser des fleurs dans les jardins •• Se balade sous la pluie en robe •• Et elle se tape un gros rhum derrière •• Riche et dépense sans compter •• Soucieuse de son apparence même si on ne dirait pas •• Très souvent, cela dit, elle se balade en tenue confortable •• Porte toujours son ruban dans les cheveux •• Ne boit pas et ne fume pas •• Supporte très bien le froid •• Sa peau est blanche, elle ne bronze pas •• Elle a mauvaise réputation depuis toujours.

histoire


La plus récente membre de la plus ancienne des familles du territoire britannique, descendante directe des druides de la forêt de Sherwood - une seule phrase résumant l'histoire des Greengrass et la responsabilité que les parents d'Amelia ont posé sur les épaules de leur enfant dès la naissance.  Amelia n'a aucun souvenir d'enfance, comme la majorité des gens et les Greengraass n'ont jamais été du genre à garder des photos de famille émouvantes.
Pour elle, l'enfance s'est déroulée sans grande accroche - entre la pression d'un père ambitieux et attentif à leur avenir et le regard sévère d'une mère très critique, l'évolution n'est pas facile.

C'est peut-être cette agressivité qui l'a rendue si imperméable aux sentiments d'autrui comme aux siens ; mais Amelia tend à penser qu'elle était naturellement différente. Plus que la fierté d'être unique, c'est le dégoût de songer que son esprit ait été créé par l'ambition superficielle de ses parents.
Très vite, elle a cherché plus loin que la conservation du sang pur ou le blason des Greengrass ; très vite, elle a compris qu'elle ne s'arrêterait pas à une telle fermeture d'esprit et chercherait au contraire à comprendre bien plus de choses sur le monde qui l'entourait.

Son petit-frère est arrivé quelques années après et Amelia n'a jamais cessé d'être proche de son cadet. La tranquillité d'une condition sociale favorable, un univers aussi étendu qu'oppressant, et l'éducation stricte d'une famille de sang-pur ponctua les journées monotones d'une fille aux ambitions déjà bien trop grandes.
Elle apprécia plus personnellement le piano qu'elle fit glisser en tête de ses rares passions, et très vite, le pratiqua aux heures perdues que son travail acharné lui permettait de gagner.

En dehors de ça, son père, Ephrem, était très proche de sa sœur Ruby, la tante d'Amelia - et leurs deux familles se voyaient de temps en temps. Ruby était mariée avec un sang-mêlé, ce qui faisait de leurs enfants des sang-mêlés également - et Amelia s'est toujours entendu avec sa cousine Alicia. Elle était trop aimable pour ne pas concéder à Amelia ses caprices, pour ne pas l'aimer malgré sa nature unique et néfaste et le fait qu'elle ne supporte pas Innocent, son frère jumeau. Amelia était même plus proche d'Alicia que de sa propre famille.

Lorsque vint l'heure de commencer les cours, la réponse vint naturellement pour les Greengrass - Poudlard était tout indiqué, et c'est ainsi que se perpétuaient les traditions familiales, par l'excellence scolaire que l'établissement leur procurerait.

L'éducation se déroula sans encombre, avec une réussite attendue. Amelia construisait sa personnalité au fur et à mesure des années jusqu'à celle de ses 15 ans. Parfois, bien que ce fut rare, les Greengrass rentraient chez eux. Parfois, il partaient en vacances et les familles d'Amelia et d'Alicia prirent une destination commune, cette fois-là. Ce fut l'affaire d'une nuit. Les deux jeunes filles sortirent ensemble de nuit, dans le quartier magique, comme pour défier l'autorité des parents. Elles croisèrent cet homme qui interpella Amelia et dont la réponse le vexa tellement qu'il décida de la maudire pour le restant de ses jours.
Elles croisèrent les chaînes du destin,
L'épée de Damoclès sifflant au-dessus de leurs têtes.
Les parents ne le surent jamais. Cet événement resta le secret sagement gardée d'une fille un peu trop gourmande ; d'une Greengrass maudite.


DC de MAGNUS le vaillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senpaihouse.forumactif.org
 
Amelia E. Greengrass
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gwyneth Jones, soprano dramatique
» NO WHISKY FOR CALLAHAN + P'TIT LOUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senpai House :: Fiches-
Sauter vers: