Là où senpai met toutes ses affaires.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Magnus Fröling

Aller en bas 
AuteurMessage
GAUTIER
Admin
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Magnus Fröling   Mer 12 Sep - 22:25

magnus fröling
SURNOM On l'appelle juste "Mag". Certains préfèrent "victime", "saleté de cracmol" ou "grand-père prépubère" en référence à ses cheveux, mais il ne retient pas tout ça.
ÂGE 15 ans.
ORIENTATION SEXUELLE Bisexuel. Il s'est déjà intéressé à des filles et se questionne sur son attirance envers les garçons. Il ne saurait pas dire sa préférence finale.

ORIGINE Suédois.
SANG Cracmol, et sang-mêlé issu d'une famille de sorciers.
ANNÉES D'ÉTUDE 5ème année.

OPTIONS OU LICENCE Biologique magique, étude des sorciers. Autant dire qu'il ne se foule pas trop.
AVENIR Il veut travailler auprès des animaux magiques, il a déjà pris la (bonne ?) habitude de recueillir des bestioles.

RESSENTI SUR LES SORCIERS Admiration pour la majorité, bien qu'il soit la victime des plus extrémistes d'entre eux, il est encore trop innocent pour réaliser les enjeux du monde.
AVIS SUR LES DIRECTEURS Même chose, étant donné qu'il ne les connait pas personnellement, il fait travailler son imagination et les trouve plutôt cool.

MAISON Poufsouffle.
AVATAR Killua (HxH).
ÉPOUVANTARD Une foule de sorciers sans visage, une métaphore de la solitude qui l'effraie à force de n'être pas reconnu dans un monde où il n'est pas certain d'avoir sa place.

PATRONUS ϟ Un hérisson.

REFLET DU MIROIR DE RISÉD ϟ Il se voit armé d'une baguette magique, présent au milieu de la communauté magique qu'il admire.

ODEUR DE L'AMORTENTIA ϟ Celle de la pêche.

MATIÈRE FAVORITE ϟ Étude des sorciers.

BONBON FAVORI ϟ Choco-grenouilles.

CRÉATURE INSPIRANTE ϟ Sombral - tout comme eux, il n'est visible que par certaines personnes, et son statut est si méprisant qu'il n'incarne que la mort aux yeux des autres.

SORTILÈGE FAVORI ϟ Expelliarmus.

ANIMAL DE COMPAGNIE ϟ Un Yolland nommé "Perceval" (surnommé Percy, donc).

٩(๑❛ᴗ❛๑)۶
caractère


Dans l'électricité de ses yeux bleus
Se reflétait la voute céleste
Aussi étendue que ses rêves l'avaient été
Si bien qu'enfant, il continuait d'y croire


T'aurais pu devenir un idiot aigri, avec un peu de cette maturité qu'on te prie d'avoir. T'aurais pu incarner la rancœur et la revanche, si tu ne respirais pas cette immaturité salvatrice qui confinait toute ta gentillesse dans une innocence qu'aucun de ces sorciers puissants n'était capable de comprendre.
Sur ces fines lèvres d'aventure espiègles se dessinaient parfois la réalité d'un sourire sincère, effaçant les moindre de tes maux.
Sur ce visage juvénile se traçait les traits doux d'une simplicité que l'expérience tendait à diluer dans des raisonnements si cruels que le contact de ce monde nous poussait à éprouver.
Tu n'as que 15 ans, pourtant ; et tu échappais à cette réalité malgré l'impact des coups quotidiens, bousculant la régularité des battements d'un cœur innocent. Tes yeux semblaient imperméables au désespoir que tes émotions extrêmes incarnaient ; comme l'expression de quelque chose qui semblait te manquer.

C'est évident, quand on y pense ; et ton corps semblait bien fade pour contenir cet esprit en recherche de merveilles. Tu n'as jamais eu besoin de voir les couleurs pour déceler l'éclat étincelant d'un quotidien dans lequel tu ne pourrais jamais vraiment te fondre.
Éternel spectateur ; voguant entre les regards de pitié et de mépris, entre les blagues et les insultes.
Éternel insatisfait, refoulant tes envies derrière des expressions enfantines et des sentiments exponentiels.
C'est un jeu qui t'oppresse, et tu navigues dans l'obscurité de tes émotions sans pouvoir déceler leur réalité. À la frontière entre un naïf aveugle et l'hypocrite désillusionné, tu te laisses porter par le courant d'une vie sans issue.

Déphasé, désemparé par une illusion déjouée
Il avance dans des ténèbres déjà domptées
Il avance vers un futur dont il n'attend plus rien
Drogué à l'espérance qu'il a cessé d'attendre

Quand on te parle du futur, tu sembles presque désemparé et tu abordes tes rêves avec une tristesse insatiable d'avoir vu ton ambition dérobée par une force qui te dépasse. Le monde est monochrome, et la réalité t'a toujours semblé parfaitement décrite par tes yeux exemptes de magie - et pourtant, tu t'exhortes à y mettre un maximum de tes couleurs.
Tu n'es pas déprimé, Magnus, et tu souris au peu de choses que tu as, forces ta présence dans une communauté qui ne sera jamais vraiment la tienne. Ce n'est pas que tu sois perdu dans les deux mondes, Magnus, tu as simplement décidé d'appartenir à chacun d'entre eux.

hyperactif •• complexé de son statut cracmol •• cache tout ça derrière une admiration pour les sorciers •• qui n'est pas hypocrite pour autant •• gourmand •• essaie de piquer dans les cuisines mais aucune discrétion •• son plus gros regret en tant que cracmol est de ne pas pouvoir piloter un balai turbo •• fan de culture moldu •• il s'y est intéressé pour compenser son appartenance presque illégitime à la communauté magique •• adore la musique, surtout •• la variété française notamment, même s'il ne comprend rien aux paroles •• il n'a un sentiment d'appartenance envers aucun des mondes •• s'entend plutôt mal avec sa famille •• il leur cache son intérêt pour les moldus •• sait faire des tours de magie avec les cartes (la fausse, hein) •• fan de Kaamelott •• il matait la série sur la télé de Poudlard dans ses premières années, depuis il répète "c'est pas faux" 3/4 du temps •• beaucoup trop altruiste •• a tendance à délaisser ses propres problèmes au profit de ceux des autres •• excellent menteur •• sait dissimuler ses pensées & émotions •• il a un aquarium (sans eau) sur son bureau où sont entreposés et nourris les insectes qu'il recueille •• il trouve aussi quelques petits animaux mais on les grille très vite et il est obligé de les relâcher •• depuis que son rêve de médicomage est brisé, il veut travailler avec les animaux •• porte des chaussures qui font de la lumière, achetées dans le monde moldu •• garde également un skate moldu, qu'on lui a offert •• essaie de lancer un quidditch version skate, mais personne ne veut de ses idées •• achromate •• se fait victime parce qu'il ouvre trop sa gueule •• voulait devenir préfet pour créer les championnats du monde de "Skate Ball" à Poudlard •• mais sa campagne s'est arrêté quand il a eu la flemme de créer des affiches •• se prend pour un détective privé à ses heures perdues •• même si on fait souvent appel à lui pour "résoudre l'affaire de qui n'a pas lavé la salle commune (il finit par laver parce qu'il rage de ne pas trouver la réponse inexistante à cette demande) •• beaucoup trop têtu, il est juste assez naïf pour se faire avoir sur des détails •• archi maladroit •• sait cuisiner plein de gâteaux •• incapable de faire le moindre plat équilibré, cela dit.

histoire


Pour Magnus, la magie n'était pas censée être un problème, à la base. Il était censé figurer en tête des plus grands génies du siècle, recueillant les critiques sur sa médicomagie révolutionnaire avec un sourire aux lèvres et les larmes de joie des familles des personnes sauvées. Quand il grandit, la désillusion commença ; il pensa aux examens de Dumstrang, à tous ces rouleaux qu'il faudrait écrire et les livres à rabâcher et commença à se dire que, au final, son parcours ne serait pas aussi aisé.

En y repensant, ça ne semblait pas si terrible. En y repensant, il aurait préféré mille fois cette éventualité studieuse que la triste réalité qui s'abattit sur lui durant son enfance - il n'avait pas le moindre pouvoir magique. Le statut de cracmol ne lui avait jamais traversé l'esprit tout simplement parce qu'il n'en connaissait pas l'existence - et la révélation lui fut donnée d'un ton plat, en même temps que l'apprentissage d'un nouveau mot qu'il était prêt à noter dans son cahier d'informations intitulé "Notes pour mes futurs cours de sorciers", un petit carnet qui lui glisse des mains et qu'il ne prit jamais la peine de ramasser.

Il finit à la poubelle, tout comme ses rêves, tout comme une part indéniable de l'estime de ses parents pour lui - ils avaient beau aimer leur fils, ils furent quand même déçu de cette conclusion, bien qu'ils n'en soufflèrent pas mot. Ce n'était pas nécessaire, et cette lueur se lisait dans leurs yeux. Mais pour mieux comprendre sa famille, il semble nécessaire de revenir sur son enfance.

La famille Fröling n'étaient pas de mauvais bougres - deux sorciers de sang-mêlés enrobés dans la culture magique, non sans connaître celle des moldus. Cela dit, les Fröling avaient toujours vécu dans ce monde et n'avaient jamais ne serait-ce que caressé l'espoir d'en changer. Ils aimaient la magie, et qu'importe la technologie avancée et la mixité récente des cultures, ils ne portèrent jamais un regard autre qu'un dédain silencieux à l'égard des moldus.

Outre le père et la mère, Magnus avait deux sœurs aînés - déjà adultes - et un grand-frère, d'une dizaine d'années. Ce dernier semblait le seul à accepter véritablement les moldus - en plus de s'y intéresser - et apprit bien des choses à Magnus à ce sujet. C'est grâce à lui qu'il commença à assumer son statut de cracmol et à aimer sa vie, qu'importe la déception que son sang signifiait.
Malgré tout, ses parents décidèrent de l'envoyer à Poudlard pour que, en tant que cracmol, il reçoive une éducation de sorcier.
Lui, il n'était pas sûr de le vouloir - il aurait voulu faire le deuil de ses rêves dans une vocation personnelle et l'éducation qu'il aurait choisi, mais 12 ans n'est pas vraiment l'âge auquel on décide de son futur.

Bon an mal an, il se rendit à Poudlard. Les premières années, il observait la merveille technologique liée à Poudlard, et profita de la télévision pour se familiariser avec quelques séries comiques des moldus. Magnus était en marge, et c'est peut-être ce qui fit de lui la victime favorite des extrémistes anti-cracmol. Cela dit, plus le temps avançait et plus il appréciait cette culture magique qu'il avait peur d'observer avec dégoût.
Ce qu'il aimait le plus, c'était les créatures magiques - et il décida, plutôt que de soigner des gens envers qui il éprouvait cette rancœur invisible, qu'il se tournerait vers les animaux. Du haut de ses 15 ans, Magnus peut sembler un peu jeune pour décider de son futur, mais sa situation particulière l'ont assez endurci pour faire de lui quelqu'un d'assez mature pour comprendre et aider les autres.

Aimer, plutôt que détester.
Admirer, plutôt que jalouser.
Aujourd'hui encore, Magnus n'est pas sûr de ce qu'il ressent à l'égard de cette communauté - et rien ne dit que dans les années à venir, il ne deviendra pas quelqu'un de détestable. Cela dit, il veut croire en ce que son frère lui a transmis et en son sourire sincère.


Quand j'ai froid aux pieds, soit je mets des chaussons, soit je mets les pieds sous ma couette et je RP. Bonsoir, au fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senpaihouse.forumactif.org
 
Magnus Fröling
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magnus Lindberg
» Vst Vsti Plugin Choeurs
» [C-Pop] BY2
» Chow Ching Lie
» Hammerfall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senpai House :: Fiches-
Sauter vers: