Là où senpai met toutes ses affaires.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supprimé] Andrew S. Clayton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GAUTIER SENPAI
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: [Supprimé] Andrew S. Clayton.   Dim 14 Aoû - 15:49

Andrew Sven Clayton


19 ANS


CLASSE C

8EME ANNEE


MÉTRONOME

ANGLAIS



Inutile.
Imprévisible.
Inconscient.
Les trois mots qui suffisent amplement à décrire ce pouvoir. Vous voyez le Métronome de Togepi ? Parfait, vous voyez mon pouvoir. On me prend souvent pour un Copieur parce que je peux utiliser plusieurs pouvoirs, mais croyez-moi, si j’avais ce don-là, ça m’arrangerait beaucoup. C’est l’autre blonde un peu tarée qui l’a nommé Métronome pour la première fois quand elle m’a vu l’utiliser par mégarde. Le principe ? A chaque utilisation un don différent. Et encore, si on s’arrêtait là, ce serait le paradis, mais je ne commande pas les « utilisations ». Il doit y avoir un truc déclencheur, et je n’ai pas déterminé si c’était un pet, un éternuement, une érection ou je ne sais quoi qui fait entrer ce pouvoir en action, mais j’aimerais bien savoir. Vous avez déjà imaginé comment on se sent quand on créé une vache de glace au milieu de la salle de cours en voulant s’asseoir à sa place pour un examen ?
Bien. C’est ce que je pensais. Sachez d’ailleurs que je n’ai aucun contrôle de ce pouvoir, mais le fait d'avoir transformé en sol en jardin potager en entrant dans la salle d’examen de maîtrise a semblé convaincre suffisamment le jury pour qu’il m’accorde la cravate verte. Ca n’est pas mérité, mais je ne vais pas m’en plaindre. Merci, sainte Demeter.
I promise you that love is in the air
« …Hein ? 
- Je disais, Mr Clayton, vous avez tendance à vous distraire facilement. »

Ca, c’est moi. Le type à la taille moyenne avec les cheveux bruns en bataille, le regard un peu perdu, l’air pas spécialement détendu ou en colère, l’expression baignante d’une affreuse banalité. C’est moi, Andrew Clayton. J’avoue, ce nom de famille en jette grave - vous aussi vous avez pensé au jeu en le lisant. Oui, je parle de lire, parce que je suis coincé entre dans 330 pixels sur fond blanc pour décrire qui je suis réellement. Je vous jure, parfois, c’est frustrant de n’être qu’un personnage - moi qui était toujours certain d’être le seul type normal coincé au milieu d’une bande de tarés drogués, cette explication donne un sens à toute ma vie.

Mais ne nous attardons pas sur ce que je ne suis pas censé savoir. Si vous voulez des détails sur ma personnalité, je suis comme tout le monde : incapable de me décrire. Essayez de me poser des questions si vous voulez, vous aurez sans doute l’air aussi idiot que ce prof assis en face de moi qui tente de comprendre la raison pour laquelle son cul se retrouve taché de rose. C’est pourtant facile à expliquer, j’ai remis une couche de peinture colorée sur sa chaise et lorsqu’il s’est assis, il a gagné une coloration gratuite de son nouveau pantalon. Si vous parliez de mes motivations pour avoir fait une chose pareille, je n’en ai aucune idée. Je crois que je devais m’ennuyer.

A vrai dire, je ne suis pas du genre loquace. Je suis l’élève normal, un peu distrait, qui ne parle que quand on l’interroge et parvient tout de même à se foutre dans la merde la plus totale. Vous savez, celui qui écoute, et, lorsqu’il détourne le regard pour observer pendant une seconde un pigeon couler un bronze devant la fenêtre de la salle de classe, se fait interroger par un professeur au préalable agacé par de précédentes interventions inutiles des autres élèves. Bref, je suis celui qui prend tout dans la gueule parce qu’il était là au mauvais endroit au mauvais moment, que le vieillard extrémiste et conservateur qui lui sert d’enseigner a décidé de fixer et d’assassiner en quelques punchlines bien placées qui me passent largement au dessus.

Vous devez penser que je suis un petit con, et vous n’avez sans doute pas tort. Le seul problème avec ça, c’est que j’en ai rien à cirer. Certains ont de grands rêves - devenir acteur, réalisateur, cascadeur, sportif professionnel ou je ne sais quoi. Dans mon cas, j’aimerais juste trouver un travail et fonder une famille sans que l’on vienne me faire chier, parce que, contrairement à beaucoup de monde, je n’aime pas ces délires de pouvoir ou de choses fantastiques. C’est d’ailleurs pour ça que j’aimerais que mon frère se bouge un peu l’anus : j’en ai assez de cette saleté de pouvoir et de cette connerie de pensionnat de dégénérés, j’aimerais avoir une femme -bonne-, un enfant et un travail - aussi merdique soit-il, ça me conviendra. Ca sera toujours mieux que cet endroit fantaisiste.

Bref, laissez-moi vivre bordel de merde.
• Taille : 1m82.

• Couleur de la peau : Blanche, légèrement bronzée.

• Couleur des yeux : Marrons.

• Couleur et longueur des cheveux : Bruns, mi-longs.

• Style vestimentaire : Divers, varié, les marques sont assez rares et le style assez simple quoiqu'avec une touche "rock".

• Carrure : Ni trop frêle, ni body-builder, Andrew est dans la moyenne. Les bras assez musclés, le corps bien bâti, une force normale. Ni fort ni faible, juste un type normal.

• Signes distinctifs : Des tatouages sur les avant-bras.
If I'm falling away, don't let me go You got something to say and I need to know
Our signal is breaking up try to hear me through the static through the static And trust me that I'm on the other end Try to hear me through the static Our communication is down again
• Lieu de naissance : Barcelone.

• Situation des parents : Missionnaires, ils voyagent très souvent. Ils ont laissé leur fils ainé chez la grand-mère, et le second, Andrew, est né en Espagne, au cours de leur interminable voyage professionnel. Il n’a pas apprit la langue hispanique étant donné qu’ils ont quitté le pays dans les jours à venir, partant dans une épopée épique et sans fin.

• Membres de la famille : Deux parents aimants quoiqu’assez occupés, au point de ne pas lui donner l’attention qu’il lui fallait. Et, bien sûr, le grand frère Terry qu’il n’a jamais vu et connu sinon au travers de lettres qu’il envoyait à ses parents.

• Age et circonstances de découverte du pouvoir : Une soirée au bord de la plage avec sa colonie de vacances. A moitié alcoolisé, âgé de 15 bonnes années et d’une impolitesse monstre, Andrew a lâché un rot. Et c’est un jet de flammes qui est sorti de sa bouche, manquant d’incendier la forêt. Heureusement qu’il lève la tête vers le ciel pour commettre ce genre d’actes barbares.

• Réaction du personnage / de ses proches : Ses potes ont rit, croyant qu’il s’amusait avec l’alcool et qu’il avait réussi un tour de passe-passe assez courant mais dangereux. Etrange coïncidence, et il était bien le seul à savoir que ce type de réaction était loin d’être voulue et calculée. S’il avait voulu cracher un jet de flammes, il le saurait.

• Réaction lors de la réception de la lettre / de la visite d'un traqueur : Il a roulé des yeux, donné la lettre à ses parents avec un coup d’oeil blasé pour l’insigne sur la lettre. Grâce à Terry, il savait parfaitement ce qui l’attendait là-bas et très franchement, ça ne l’enchantait pas tellement. Il a accueilli le traqueur d’un oeil morne, presque blasé de devoir se rendre dans cette école - alors que n’importe quel enfant normalement constitué serait ravi. Il a posé les questions essentielles au traqueur et a paru totalement désintéressé de cette découverte fantaisiste.

• Age d'entrée à Prismver : 19 ans.
• Ancienneté à Prismver : Quelques jours.

• Déroulement global de l'enfance : Rien à signaler. Un gosse assez chiant et bruyant, des parents peu présent qui le laissaient souvent au soin d’amis ou de nourrices aux nationalités diverses - les joies du métier des parents. Il n’a pas souffert d’un manque affectif ou quoi que ce soit, puisqu’à défaut de les voir dans la journée, Andrew voyait ses parents le soir. Passionné par la musique, il a apprit à jouer des instruments de musique, surtout à chanter - loisir dans lequel il s'est beaucoup plut, et s'est révélé être très doué. Il a apprit énormément de choses par lui-même, a une culture générale assez étendue, surtout au sujet des cultures des différents pays. Il a cependant des lacunes dans les méthodes d’appréhension normales, puisqu’il n’a jamais été à l’école.

• Déroulement global de l'adolescence : Il a été accueilli chez son oncle à l’âge de 12 ans et y a passé quatre ans. Il s'est mis à se comporter en adolescent, suivre les groupes, la tendance - et ça n'avait rien d'anormal, mais cette "passe" lui a fait délaisser la musique, le chant, ses passions. Il s'est essayé au skate durant ces années, a apprécié ce sport. Après l’incident avec son pouvoir lorsqu’il avait 15 ans, il a cessé de faire la fête, de faire des conneries et a décidé de prendre davantage soin de lui par peur qu’un autre incident se produise. Il a reprit ensuite le chant et s'est beaucoup exercé, a continué malgré tout le skate pour le plaisir - seul reste de sa passe d'adolescence dégénéré. Il a passé quatre années de scolarisation normale puis est retourné chez ses parents qui ont jugé qu’il était assez âgé pour venir avec eux sans qu’ils ne le surveillent constamment. Là-bas, il a quand même continué ses passions.

• Si l'élève n'est pas nouveau, son avis sur la Guerre des Classes : Il s’en branle. Il est nouveau certes, mais même s’il était là depuis longtemps, il s’en foutrait.

• Autre / à savoir : Il s’est fait ses tatouages à différents endroits du monde, dans les pays dans lesquels il est resté le plus longtemps pour ne pas oublier ce qu’il y a vécu. De quelques jours à quelques mois, ses séjours sont variés et Andrew a tant de choses à se rappeler qu’il a voulu immortaliser quelques uns de ses plus beaux moments via les tatouages qu’il aborde aujourd’hui fièrement.
Gau Felicia Orest Hadès


18 ANS


HOMME

PORTGAS D. ACE / SETH COHEN (ADAM BRODY)


ICI DEPUIS 2 ANS

AUTO-VALIDATION DU CODE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senpaihouse.forumactif.org
GAUTIER SENPAI
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: [Supprimé] Andrew S. Clayton.   Dim 14 Aoû - 19:30












Andrew Sven Clayton


ÂGE •• 19 ans.
CLASSE •• C.
ANNÉE •• 8ème année.
NATIONALITÉ •• Anglaise.
ANCIENNETÉ •• Quelques mois.

MÉTRONOME •• Inutile. Imprévisible. Inconscient. Les trois mots qui suffisent amplement à décrire ce pouvoir. Vous voyez le Métronome de Togepi ? Parfait, vous voyez mon pouvoir. On me prend souvent pour un Copieur parce que je peux utiliser plusieurs pouvoirs, mais croyez-moi, si j’avais ce don-là, ça m’arrangerait beaucoup. C’est l’autre blonde un peu tarée qui l’a nommé Métronome pour la première fois quand elle m’a vu l’utiliser par mégarde. Le principe ? A chaque utilisation un don différent. Et encore, si on s’arrêtait là, ce serait le paradis, mais je ne commande pas les « utilisations ». Il doit y avoir un truc déclencheur, et je n’ai pas déterminé si c’était un pet, un éternuement, une érection ou je ne sais quoi qui fait entrer ce pouvoir en action, mais j’aimerais bien savoir.
Vous avez déjà imaginé comment on se sent quand on créé une vache de glace au milieu de la salle de cours en voulant s’asseoir à sa place pour un examen ? Bien. C’est ce que je pensais. Sachez d’ailleurs que je n’ai aucun contrôle de ce pouvoir, mais le fait d'avoir transformé en sol en jardin potager en entrant dans la salle d’examen de maîtrise a semblé convaincre suffisamment le jury pour qu’il m’accorde la cravate verte. Ca n’est pas mérité, mais je ne vais pas m’en plaindre. Merci, sainte Demeter.

iframe width="200" height="25" src="https://www.youtube.com/embed/xUeaLmNDpG8?rel=0&autoplay=1" frameborder="0" allowfullscreen>

anecdotes
Description mentale

« …Hein ?
- Je disais, Mr Clayton, vous avez tendance à vous distraire facilement. »


Ca, c’est moi. Le type à la taille moyenne avec les cheveux bruns en bataille, le regard un peu perdu, l’air pas spécialement détendu ou en colère, l’expression baignante d’une affreuse banalité. C’est moi, Andrew Clayton. J’avoue, ce nom de famille en jette grave - vous aussi vous avez pensé au jeu en le lisant. Oui, je parle de lire, parce que je suis coincé entre dans 450 pixels sur fond vert pour—
Attendez. Ce n'est pas ça, non.
Je viens de subir une refonte — ça chatouille au niveau des tempes, mais c'est supportable.

Vous, vous appelez ça une refonte.
Ce n'est pas tout à fait exact. Disons qu'un certain événement dans ma vie s'est produit et que mon caractère a quelque peu changé.
Physiquement, je suis toujours le même - ce grand type d'1m82 à la carrure frêle, les cheveux noirs en bataille, l'allure un peu perdu, les yeux noirs eux aussi. Je ne casse pas des briques à ce niveau-là.
C'est dans la tête que ça se passe, et je suis désolé pour ceux qui aimaient mon côté drôle, mais vous le verrez beaucoup moins.

Oh, je n'ai pas tellement changé. C'est simplement que mon sarcasme ne me sert plus à faire rire la foule, seulement à me défendre.
Je n'aime pas exprimer mes sentiments, parce que j'en ai un peu honte. Je suis quelqu'un de très égoïste qui pense à lui avant tout, et bien que j'admire les gens héroïques et altruistes, je suis incapable de suivre leur modèle.
J'aime trop ma vie, mes habitudes et mon quotidien pour l'abandonner au profit d'autres personnes pour un peu de reconnaissance.

Si vous me surnommez connard, vous avez raison, la différence, c'est que j'assume.
Je me moque de vos problèmes, de votre vie, de ce que vous êtes. Je me moque de votre passé, de ce que vous avez subi et de ce que vous subirez dans le futur. Si vous voulez que ça change, débrouillez-vous pour me supporter, me connaître, et faire en sorte que je vous apprécie - parce que croyez-moi, je ne ferai pas d'efforts.
Je n'en ferai plus.
Si ça vous déplaît, ça aussi je m'en moque.
Je suis comme ça et je ne changerai pour personne. Une petite précision, je ne fais pas que me défendre - je vais aussi attaquer tous ceux qui s'en prendront à moi. Je ne suis pas qu'un type qui sait se marrer, les gens ont tendance à oublier ça. Je ne me laisserai pas marcher sur les pieds par qui que ce soit.
Je ne vous demande pas de me croire, ça, c'est de votre ressort. Essayez, vous verrez bien comme j'ai changé.
Il n'est plus question de rester impassible.
Histoire

• Lieu de naissance : Barcelone.

• Situation des parents : Missionnaires, ils voyagent très souvent. Ils ont laissé leur fils ainé chez la grand-mère, et le second, Andrew, est né en Espagne, au cours de leur interminable voyage professionnel. Il n’a pas apprit la langue hispanique étant donné qu’ils ont quitté le pays dans les jours à venir, partant dans une épopée épique et sans fin. Leurs parents sont toujours ensemble et très heureux.

• Membres de la famille : Deux parents aimants quoiqu’assez occupés, au point de ne pas lui donner l’attention qu’il lui fallait. Et, bien sûr, le grand frère Terry qu’il n’a jamais vu et connu sinon au travers de lettres qu’il envoyait à ses parents.

• Age et circonstances de découverte du pouvoir : Une soirée au bord de la plage avec sa colonie de vacances. A moitié alcoolisé, âgé de 15 bonnes années et d’une impolitesse monstre, Andrew a lâché un rot. Et c’est un jet de flammes qui est sorti de sa bouche, manquant d’incendier la forêt. Heureusement qu’il lève la tête vers le ciel pour commettre ce genre d’actes barbares.

• Réaction du personnage / de ses proches : Ses potes ont rit, croyant qu’il s’amusait avec l’alcool et qu’il avait réussi un tour de passe-passe assez courant mais dangereux. Etrange coïncidence, et il était bien le seul à savoir que ce type de réaction était loin d’être voulue et calculée. S’il avait voulu cracher un jet de flammes, il le saurait.

• Réaction lors de la réception de la lettre / de la visite d'un traqueur : Il a roulé des yeux, donné la lettre à ses parents avec un coup d’oeil blasé pour l’insigne sur la lettre. Grâce à Terry, il savait parfaitement ce qui l’attendait là-bas et très franchement, ça ne l’enchantait pas tellement. Il a accueilli le traqueur d’un oeil morne, presque blasé de devoir se rendre dans cette école - alors que n’importe quel enfant normalement constitué serait ravi. Il a posé les questions essentielles au traqueur et a paru totalement désintéressé de cette découverte fantaisiste.

• Age d'entrée à Prismver : 19 ans.
• Ancienneté à Prismver : Quelques jours.

• Déroulement global de l'enfance : Rien à signaler. Un gosse assez chiant et bruyant, des parents peu présent qui le laissaient souvent au soin d’amis ou de nourrices aux nationalités diverses - les joies du métier des parents. Il n’a pas souffert d’un manque affectif ou quoi que ce soit, puisqu’à défaut de les voir dans la journée, Andrew voyait ses parents le soir. Passionné par la musique, il a apprit à jouer des instruments de musique, surtout à chanter - loisir dans lequel il s'est beaucoup plut, et s'est révélé être très doué.
Il a apprit énormément de choses par lui-même, a une culture générale assez étendue, surtout au sujet des cultures des différents pays. Il a cependant des lacunes dans les méthodes d’appréhension, puisqu’il n’a jamais été à l’école.

• Déroulement global de l'adolescence : Il a été accueilli chez son oncle à l’âge de 12 ans et y a passé quatre ans. Il s'est mis à se comporter en adolescent, suivre les groupes, la tendance - et ça n'avait rien d'anormal, mais cette "passe" lui a fait délaisser la musique, le chant, ses passions. Il s'est essayé au skate durant ces années, a apprécié ce sport.
Après l’incident avec son pouvoir lorsqu’il avait 15 ans, il a cessé de faire la fête, de faire des conneries et a décidé de prendre davantage soin de lui par peur qu’un autre incident se produise. Il a reprit ensuite le chant et s'est beaucoup exercé, a continué malgré tout le skate pour le plaisir - seul reste de sa passe d'adolescence dégénéré.
Il a passé quatre années de scolarisation normale puis est retourné chez ses parents qui ont jugé qu’il était assez âgé pour venir avec eux sans qu’ils ne le surveillent constamment. Là-bas, il a quand même continué ses passions.

• Si l'élève n'est pas nouveau, son avis sur la Guerre des Classes : Il s’en branle. Il est nouveau, mais même s’il était là depuis longtemps, il s’en foutrait.

• Autre / à savoir : Il s’est fait ses tatouages à différents endroits du monde, dans les pays dans lesquels il est resté le plus longtemps pour ne pas oublier ce qu’il y a vécu. De quelques jours à quelques mois, ses séjours sont variés et Andrew a tant de choses à se rappeler qu’il a voulu immortaliser quelques uns de ses plus beaux moments via les tatouages qu’il aborde aujourd’hui fièrement.

• Si le personnage a entre 18 et 21 ans, sa filière : Musique.
• Si le personnage a entre 18 et 21 ans, ses 5 matières choisies : Cuisine, maîtrise du pouvoir, biologie, économie/droit, littérature.
Gau' — 18 ans — Homme — ici depuis 2 ans // Aussi : Hadès, Orest, Aiden, Felicia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senpaihouse.forumactif.org
 
[Supprimé] Andrew S. Clayton.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andrew winton..waow!
» clayton
» Andrew Bown et les Pink Floyd !
» [VENDU] DVD Andrew Winton lap slide guitar essentials
» dvd andrew winton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senpai House :: Fiches v2 :: Personnages supprimés-
Sauter vers: